Accueil / Langue Française / Les parties du discours

Les parties du discours

Les mots qui composent le discours sont regroupés par catégories selon les caractéristiques qu’ils ont en commun. Ces différentes catégories s’appellent les parties du discours.On distingue traditionnellement:

les noms chien, table, beauté, espoir, Sabine…
les déterminants le, mon, chaque…
les adjectifs beau, vert, traditionnel, municipal…
les pronoms je, il, chacun, qui…
les verbes être, chanter, espérer, grandir, vouloir…
les adverbes bien, grandement, pas…
les prépositions à, de, dans, par, pour, sur…
les conjonctions de subordination que, comme, quand…
les conjonctions de coordination et, ou, mais…
les interjections ouf !, hélas !…

Par ailleurs, il existe des expressions figées qui présentent les mêmes caractéristiques que les mots d’une partie du discours. On appelle ces expressions des locutions.N’importe qui est une locution pronominale.Parce que est une locution conjonctive.Rendre visite est une locution verbale.

Les critères servant au classement des parties du discours sont :

  • des critères de variabilité : les mots d’une classe varient-ils ? comment varient-ils ? en fonction de quoi varient-ils ?
  • des critères syntaxiques : quelle fonction les mots d’une classe peuvent-ils avoir dans la phrase ?
  • des critères de sens : quel type d’information apportent les mots d’une classe ?

Les frontières entre les différentes parties du discours ne sont pas toujours nettement délimitées :

  • certains mots peuvent appartenir à deux catégories différentes : tout peut être déterminant ou pronom ;
  • certains mots peuvent occuper une fonction qui est réservée à une autre catégorie (loin, adverbe s’emploie comme attribut : elle est loin) ;
  • certains mots ont changé de catégorie : manoir était autrefois un verbe, etc.

Source:

http://grammaire.reverso.net/1_1_01_Les_parties_du_discours-Generalites.shtml

A propos Soufiane Chibi

Voir aussi

Rectifications de l’orthographe

Rectifications de l’orthographe En octobre 1989, à la suite d’un manifeste publié peu avant par …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *